Actualité

Communiqué de presse du 26 octobre

Solidarité face aux menaces contre des élus et des écoles

Les élus communistes de la métropole de Lyon expriment  leur totale solidarité avec les élus attaqués par des tags menaçants de décapitation, le maire de Grigny, puis le maire de Bron et celui de Lyon 8ème. A Lyon, ce sont aussi directement les enseignants et les élèves de l’école Philibert-Delorme qui sont menacés.

L’enquête de police doit avoir tous les moyens nécessaires pour déterminer la nature des actes, et leur caractère pénal. Quelques soient les auteurs et leur conscience de la portée de leur acte, cela révèle la banalisation du discours antirépublicain que propagent les fascistes islamistes.

C’est pourquoi il est urgent d’organiser le soutien public à tous les enseignants qui font face à ces discours dans leur travail, avec de vrais moyens d’accompagnement et de suivi.

Il faut une action de police et de justice déterminée pour combattre les réseaux islamistes et les mettre hors d’état de nuire.

Il faut remettre en cause les alliances militaires mercantiles avec des pays liés aux intégristes et qui sont leur source de financement.

Mais rien ne sera possible sans remettre en cause des décennies d’austérité sociale, sans un renforcement de tous les services publics pour lutter contre toutes les inégalités et les injustices qui sont le terreau dont s’alimentent les intégristes.

C’est le sens du communiqué national du PCF « Combattre le terrorisme islamiste. Faire triompher la République démocratique et sociale »

Il y a urgence pour l’école, il y a urgence pour nos quartiers, il y a urgence pour la démocratie.

Le conseil du 5 octobre 2020

Encadrement des loyers, Lyon-Turin, Rhônespress, budget, … General Electric… et la distribution de la presse nationale dans l’agglomération lyonnaise… ont été parmi les sujets abordés lors du dernier conseil.

Liste des interventions de notre groupe dans ce conseil

2020-2026 : vers une autre métropole ?

La crise politique appelle à un nouveau rassemblement populaire !

Les élections de 2020 bousculées par la crise sanitaire ont confirmé ce que montraient les conflits sociaux répétés : santé, cheminots, Gilets jaunes. Le Nouveau monde macroniste était une impasse, rejetée désormais par notre peuple. Mais, sans alternative pour un changement de société, la crise démocratique s’aggrave : une abstention record, des votes dispersés entre rural et urbain, quartiers populaires et centres-villes, milieux populaires et couches moyennes, …

Il y a un immense chantier politique devant nous : unir un rassemblement populaire majoritaire pour trouver le chemin d’un vrai changement de société. La rupture politique dans la métropole de Lyon peut en être un terrain d’expériences, de débat, de succès. Ce sera l’objectif du groupe Communiste en contribuant à la majorité Gauche-Écologistes.

Liste des interventions de notre groupe au conseil du 27 juillet 2020